Dernière modification le 04/05/2016

Comprendre l'interculturel

SOMMAIRE :

1 - LES TROIS YEUX DE LA CONNAISSANCE DE KEN WILBER

2 - LA CULTURE

1- La culture est composée d’un ensemble de normes
2- Les normes sont régies par un ensemble de règles que l’on peut assimiler à des programmes
3-  Les différents niveaux de fonctionnement d’une culture
4- Le management interculturel

3 - LE TEMPS COMME CULTURE

1- La notion du temps
2- Monochronie et Polychronie
3- Proxemie comparée des cultures allemande, anglaise et française.
4- Le langage

4 - LES DIFFERENCES CULTURELLES

1- L’individualisme
2- L’Origine de l’individualisme

5 - LA DISTANCE HIERARCHIQUE

1- Le contrôle de l’incertitude
2- Masculinité / Féminité

LES PRINCIPAUX LIVRES SUR L' INTERCULTUREL

 

 

Depuis qu’ils vivent en groupes ou en sociétés, les hommes ont adopté des comportements qui les différencient des membres des autres groupes ou des autres sociétés.
Toutes les cultures qu’elles soient Allemande, Française, Italienne… Possèdent, chacune, leur propre identité, leur langage, leur système de communication non verbale ; leur folklore, leurs histoires et leurs usages.
Les spécificités des nations, c'est-à-dire, leur identité nationale, s’expriment à travers leur langue, leurs valeurs, leurs mentalités, et leurs comportements.

Nous sommes prisonniers de notre propre système spatio-temporel. Il constitue notre héritage culturel particulier.
C’est ce que l’on appelle la culture

Les œillères imposées par la culture limitent notre vision du monde. En fait nous sommes coincés par le programme que nous impose la culture.

Alors comment comprendre le monde qui nous entoure ?
Avec quelles clés de lecture ?

1 - LES TROIS YEUX DE LA CONNAISSANCE DE KEN WILBER

 

KEN WILDER, dans son livre  " LES TROIS YEUX DE LA CONNAISSSANCE", nous rappelle que SAINT BONAVENTURE enseignait que les hommes et les femmes possèdent au moins trois moyens d'accéder à la connaissance, trois "yeux" :

- l’œil de chair, par lequel nous percevons le monde extérieur de l'espace, du temps et des objets,

- l’œil de raison, par lequel nous acquérons une connaissance de la philosophie, de la logique et du mental (mind),

- l’œil de contemplation, par lequel nous nous élevons jusqu'à une connaissance des réalités transcendantes

Ceci correspond à la distinction faite entre :

- la Cogitatio, ou simple connaissance empirique. C'est une recherche des faits relatifs au monde matériel au moyen du seul "œil de chair",

- la Meditatio, qui est une recherche de vérité au sein de la psyché à l'aide de "l’œil du mental",

- la Contemplatio, est la connaissance par laquelle la psyché ou âme est unie à la divinité en une intuition transcendante révélée par "l’œil de contemplation".

Les "trois yeux" d'un être humain correspondent aux trois domaines majeurs de l'être décrits par la philosophie :

- le "grossier" (charnel et matériel),
- le "subtil" (mental et animique),
- le "causal" (transcendant et contemplatif).

La COGITATIO, L’ŒIL DE CHAIR participe du monde de l'expérience sensorielle.

C'est le « DOMAINE GROSSIER », celui de l'espace, du temps et de la nature ;
C'est le domaine partagé avec les animaux supérieurs (en particulier les mammifères) parce que les yeux de chair sont identiques.
(Si un être humain tend un morceau de viande à un chien, celui-ci réagit, ce qui n'est pas le cas du minéral ou du végétal).
Dans le domaine grossier, un objet n'est jamais A et non A, il est soit A, soit non A.
Une pierre n'est jamais un arbre. Un arbre n'est jamais une montagne.

La MEDITATIO, L’ŒIL DE RAISON ou du MENTAL participe du monde des idées, des images, de la logique et des concepts. C'est le « DOMAINE SUBTIL »

Le champ mental comprend mais transcende le champ sensoriel.
Par l'imagination, l’œil du mental est capable de se représenter des objets sensoriels qui ne sont pas présents physiquement.
Les mathématiques, la logique, et plus encore l'imagination, la compréhension conceptuelle, l'intuition psychologique, sont des domaines dans le cadre desquels nous voyons avec l’œil de raison des objets qui ne sont pas perceptibles à l’œil de chair.

La CONTEMPLATIO, L’ŒIL DE CONTEMPLATION est à l’œil de raison ce que l’œil de raison est à l’œil de chair.

Le champ mental inclut et transcende le champ sensoriel. De même, la contemplation transcende la raison, le domaine mental.
La quête des philosophes n'a donc rien de commun avec celle des contemplatifs.

La science empirico-analytique appartient à l’œil de chair, la philosophie et la psychologie à l’œil de raison, la religion méditation à l’œil de contemplation.

LE RATIONALISME met l'accent sur l’œil de raison, l'EMPIRISME sur l’œil de chair.

Nos modes d’action se trouvent très largement déterminés par notre façon de concevoir nos relations avec:

- L’ESPACE ("œil de Chair")
- LE TEMPS ("œil de Chair")
- LE VIVANT,
c'est à dire:

- La langue et les modes de pensée (« œil de Raison »)
- La religion, (« œil de Contemplation »)
- Les rapports entre les hommes ou les lois de l'intégration de l'individu dans la société. (« Le Relationnel »)

 

2 -  LA CULTURE

La culture est tout ce qui se rapporte aux traits de comportements évidents et partagés par les membres d’une société et "qui permettent de distinguer les membres d'une catégorie d'hommes par rapport à une autre" Hofstede

La plupart des anthropologues définissent la culture à l’aide des trois traits suivants nous dit E.T. HALL:

- Elle n’est pas innée mais acquise. A la différence des animaux, dont la plupart des réactions sont innées, tout ce que l’homme est, et fait, est modifié par l’éducation et est donc modifiables
- Les divers aspects de la culture constituent un système, c’est-à-dire que tous les éléments de la culture sont solidaires.
- Enfin, elle est partagée et, par là, elle délimite les différents groupes.

Elle est tellement enracinée dans une société que la plupart des gens n’ont pas conscience de la transformation qu’ils ont subie depuis leur enfance. Ils ont tendance à juger leur comportement comme universel et à interpréter le comportement des autres sociétés à travers leur propre grille culturelle

21- La culture est composée d’un ensemble de normes


La culture est composée d’un ensemble de normes qui distinguent les membres d’un groupe des membres d’un autre groupe.
Qu’est-ce qu’une norme ?
Le Larousse donne la définition suivante :
« Un état habituel, conforme à la moyenne générale des cas et considéré le plus souvent comme la règle »

La culture est composée de trois niveaux de normes (E.T.HALL et ROKEACH) :

Des normes de valeurs,

Ce sont des convictions profondes souvent inconscientes acquises lors de la petite enfance et qui permettent le choix d’une ligne de conduite. Nos valeurs sont programmées tôt dans notre vie et elles sont plus émotionnelles que rationnelles. Leur origine se trouve dans une expérience personnelle ou dans l’imposition par une autorité expérience (HOFSTEDE)

Des normes de comportements

Par exemple, l’importance donnée à l’harmonie de groupe ou l’affirmation de soi, de son individualité.

Les langues font partie du système de comportements.

Les normes de comportements peuvent, à certains moments, être en contradiction avec les valeurs

Des normes de créations matérielles

par exemple, outils, technologies, beaux-arts

 

22- Les normes sont régies par un ensemble de règles que l’on peut assimiler à des programmes

Ceux-ci sont acquis par chacun au cours de la vie, et avant tout pendant la première enfance en imitant l’entourage.
De plus, notre expérience nous programme mentalement à interpréter de nouvelles expériences d’une certaine manière.
La programmation mentale de chaque individu est en partie unique et en partie partagée avec les autres.

Globalement, on peut distinguer trois degrés différents de programmation mentale:

- Le niveau universel

Il touche toute l’humanité.
C’est le système de fonctionnement biologique du corps humain : les rires, les pleurs, les comportements agressifs (que l’on retrouve aussi chez certain animaux.)

Ce niveau est entièrement héréditaire

- Le niveau collectif

Concerne un nombre plus réduit de personnes appartenant à un même groupe, se distinguant des autres.
Toute la culture humaine se situe à ce niveau. On y trouve :

• Le langage des hommes,
• Le respect envers les anciens
• La distance physique que nous maintenons vis-à-vis des autres pour nous sentir à l’aise.
• Ou la façon de manger, de faire l’amour, de dormir avec les rites voulus.

Le niveau collectif est le seul qui est entièrement « appris »

- Le niveau individuel

C’est la partie unique de la programmation humaine.
Il n’y a pas deux individus qui ont une personnalité identique.

Le niveau individuel est partiellement héréditaire.


23-  Les différents niveaux de fonctionnement d’une culture

Les anthropologues se servirent des théories psychanalytiques pour tenter de formuler clairement leurs théories de la culture dont l’une des plus significatives affirme que la culture existe à deux niveaux. (Ralph Linton) :

- La culture Patente, visible et facilement analysable,
- La culture Latente, qui n’est pas visible et pose des problèmes à l’observateur le mieux entrainé.

Des anthropologues comme KLUCKHOHN parlèrent alors de culture explicite et implicite :

- La culture explicite (par exemple, les lois) est celle dont l’homme peut parler de manière spécifique.
- La culture implicite (par exemple, la réaction vis-à-vis du succès) est celle que l’homme considère comme innée, ou qui se développe en marge de la conscience.
 

Pour Edouard HALL, il y a trois niveaux différents de fonctionnement d’une culture allant de l’implicite à l’explicite :

- Le niveau de la CULTURE PRIMAIRE,

Implicite, inconsciente et cachée. C’est le domaine du langage non verbal.
Le système de valeurs est représenté par ensemble de règles de vie et de pensée non dites qui contrôlent tout ce que nous faisons.
La culture implicite est ce que l’homme considère comme inné, ou ce qui se développe en marge de la conscience.
C’est le domaine du Hardware

- Le niveau de la CULTURE PRIVEE,

Cachée et réservée à un nombre restreint d’individus. Les étranges sont exclus.
Le langage est important.
C’est le niveau des normes de comportement. C’est le monde des normes, des rites et des symboles.

- Le niveau de la CULTURE CONSCIENTE, APPARENTE,

Explicite, manifeste.
La culture explicite est celle dont l’homme peut parler de manière spécifique. Le langage est très important.
C’est le niveau des techniques : les lois, la technologie.
C’est le domaine du Software du système culturel, comme le programme d’un ordinateur

La culture s’établit sur 3 niveaux : Formel, informel et technique.

Il existe, par exemple, trois sortes de temps, nous dit E.T.HALL :

- Le temps formel, connu, reconnu et expérimenté par chacun dans la vie quotidienne.
- Le temps informel, lié à des références situationnelles et imprécises du genre «dans un moment», «plus tard», « dans une minute »,
- Le temps technique, utilisé par les scientifiques et les techniciens.

L’homme a donc trois modes de comportement.

24- Le management interculturel

Consiste à prendre en compte dans le management, les différences culturelles  et à savoir en tirer parti. (Franck GAUTHEY, « leaders sans frontières »)

 

3 - LE TEMPS COMME CULTURE

 

D’après E.T.HALL , le temps est un système fondamental de la vie culturelle et personnelle des individus.
En fait, rien ne se produit en dehors d’un cadre de temps donné.

Chaque culture à ses propres cadres temporels à l’intérieur desquels fonctionnent des modèles qui lui sont particuliers, ce qui constitue un facteur de complication des rapports interculturels.

Ainsi, pour pouvoir effectivement communiquer à l’étranger, il est aussi nécessaire de connaitre le langage du temps que le langage parlé du pays où on se trouve.

Le temps est un moyen permettant de mieux comprendre une culture et non l’inverse.

 

1- La notion du temps
 

 

2- Monochronie et Polychronie
 

 

3- Proxemie comparée des cultures allemande, anglaise et française.
 

 

4- Le langage

 

4 - LES DIFFERENCES CULTURELLES

 

1- L’individualisme
 

2- L’Origine de l’individualisme

 

5 - LA DISTANCE HIERARCHIQUE

 

1- Le contrôle de l’incertitude
 

2- Masculinité / Féminité

ISD Community